La médecine en lumière

02 juin 2007

Canular

L'émission proposée par Endémol s'avère être un canular. En effet, les réalisateurs ont voulu sensibiliser le peuple sur les problèmes que rencontrent toute personne en attente d'un organe. L'émission diffusée le premier juin a suscité une forte émotion de la part des téléspectateurs. Ces derniers ont fortement réagit. En effet, plus de 20000 personnes ont contacté la chaîne pour témoigner leur sympathie à l'égard des malades et leur faire part de leur volonté de les aider en se proposant comme donneurs. Le canular a été révélé aujourd'hui uniquement et a aussi permis à la chaîne de se faire par la même occasion une belle promotion publicitaire.

Posté par laurenceberclaz à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 mai 2007

Quand la téléréalité rencontre la médecine

La télé-réalité est un phénomène de mode qui touche un large public. Elle cherche par tous les moyens à augmenter son audimat, et pour cela elle se veut spéctactorielle et elle n'est pas loin de transgresser certaines règles qui peuvent choquer les âmes les plus sensibles. La dernière proposition choquante en la matière émane d'une émission produite par Endémol au Pays Bas, sous le nom du " Grand show du donneur". La première diffusion a été prévue le premier juin 2007. Le contexte de cette émission est basée sur le fait que Lisa, âgée de 37 ans, est atteinte d'une maladie incurable, et qu'elle devra choisir entre 3 personnes dont la tranche d'âge se situe entre 18 et 40 ans, celle qui bénéficiera de l'un de ses reins. Cette émission est interactive, car elle permet aux téléspectateurs de conseiller Lisa dans son choix par sms. La chaîne BBN, qui diffuse cette émission, se veut soit disant réflexive.  Elle veut soulever chez les spectateurs les problèmes du manque de dons d'organes, et les inciter à changer de comportement, afin qu'ils deviennent eux aussi des donneurs potentiels. Cette émission macabre a provoqué l'indignation des démocrates chrétiens qui veulent l'interdire. Mais leur combat se heurte à la législation hollandaise.

Posté par laurenceberclaz à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2007

Roche dans la tourmente

Une plainte à l'encontre de la firme Suisse a été déposée aux États-Unis. Le litige repose sur le produit Roacccutan, qui sert à traiter les problèmes d'acné. Ce dérivé de la vitamine A aurait induit de graves troubles gastriques qui ont nécessité une intervention chirurgicale avec une ablation d'une partie de l'intestin. Roche a été condamné à verser 2,6 millions de dollars pour dommages et intérêts et pour rembourser les frais médicaux. Cette sentence sévère repose sur le fait, que la firme Bâloise a omis de préciser sur la notice d'emballage, les risques d'effets secondaires. Cette plainte a eu des répercussions sur les autres consommateurs de Roaccutan. En effet, à ce jour 400 autres plaignants demandent des dommages un intérêt à Roche

Posté par laurenceberclaz à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2007

Un médecin héroinoman condamné

Il est de plus en plus fréquent que des histoires en contradiction avec le sermon d'Hipocrate surgissent au grand jour. Pour exemple en date du 15 mai 2007, un anesthésiste de Valence ( Espagne), atteint d'une hépatite C a été condamné par le tribunal de Valence à vingt ans de prison, et à verser des dommages et intérêts de 500 000 Euros aux quatre familles des victimes décédées. Entre 1988 et 1997 le médecin a contaminé 275 personnes. Il s'injectait une partie des doses de morphine destinée à ses patients, avant de leur transmettre le reste.

Peut-on encore parler de l'éthique de la médecin?

Posté par laurenceberclaz à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2007

Les scientifiques ouvrent l'accès au savoir

Enfin l'accès au savoir n'est plus payant. Cette révolution dans le monde scientifique a été rendue possible grâce au site PLoS. Les résultats des recherches des scientifiques ne sont publiées uniquement dans des revues de renom comme "nature" et "Cell", mais elles sont accessibles gratuitement sur PLoS. La Public Library of Science est née à la fin de l'année 2000, et déjà dès 2003 apparaît sur le net, PLoS Biology, PLoS Medecin. Cette revue publie des articles de manière tout aussi rigoureuse que ses concurrents payants. En effet, l'article est soumis au contrôle de scientifiques reconnus dans le même domaine. Le financement de cette revue se distingue de sa concurrence du fait que ce sont les chercheurs eux-mêmes, ou l'Institut pour lequel ils travaillent qui payent 1500 dollars, pour que leur article soit publié. Actuellement ils est à regretter que cette revue connaisse des difficultés financières, et qu'elle se situe dans les chiffre rouges pour un montant équivalent à 1 million de dollars. L'avenir nous dira si PLoS réussira à surmonter ce déficit, qui constitue son seul inconvénient à l'heure actuelle.

Posté par laurenceberclaz à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 mai 2007

Découverte Suisse d'un vaccin contre le H5N1

Une équipe de recherche suisse plus précisément tessinoises en collaboration avec les États Unis et le Viêtnam ont découvert un vaccin contre la grippe aviaire. L'institut de recherche en biomédecine de Bellinzone a immunisé des souris contre le virus. Pour ce faire, ils on isolés des lymphocytes B de personnes qui ont été touchées par le virus, mais qui ont survécu à la maladie. Ces lymphocytes ont été sélectionnés en fonction de l'expression de leurs anticorps de surface capables de reconnaître le virus. 4  de ces anticorps exprimés par les lymphocytes B ont été injectés par voie intraveineuse à 60 souris mortellement infectées par le H5N1. Toutes ces souris ont survécus à la maladie sauf deux qui sont mortes. Toutes les souris du groupe témoin sont mortes, ces dernières avaient reçu une dose mortelle de virus, mais elles n' ont pas été vaccinées par la suite. Le résultat de cette expérience ouvre la porte à une nouvelle thérapie contre la grippe aviaire.

Posté par laurenceberclaz à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2007

Le secret médical

La question sur le secret médical est à nouveau d'actualité. En effet, cette question survient suite à la grossesse d'une jeune fille âgée de 16 ans. Les faits remontent à novembre 2006 ou à peine un mois avant son accouchement son père découvrit qu'elle était alors enceinte de 8 mois. Cette grossesse s'est déroulée dans le plus grand secret. Le gynécologue malgré le jeune âge de la fille, n'a en aucun moment jugé nécessaire d'avertir les parents. De plus quand ces derniers tentent d'obtenir des informations de santé sur leur fille, ils se voient réorienter vers le planning famillial. Quand le père prend contact et rendez vous avec ce centre, il est déja trop tard, et le dignostic d'une grossesse de 8 mois lui est annoncé comme un coup de massue. La question du secret médical est alors soulevée en sachant que cette fille ne désirait pas de cet enfant. Actuellement le père est à la recherche du jeune adulte responsable de cette grossesse.

Posté par laurenceberclaz à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2007

La vocation

Lim une américaine du Michigan triplement amputée devient pédiatre. Sa vocation est née, suite à une méningites bactérienne alors qu'elle était âgée que de huit ans et que ses médecins ne lui laissait que 30% de survie. Pour la sauver le corps médical de pédiatrie eu recours à une triple amputation, de ses 2 jambes et de l'un de ses bras. Cet handicap ne fit qu'accroître son envie de se consacrer aux maladies infectieuses infantiles. Âgée actuellement de 26 ans et munie de 2 prothèses, elle arrive avec son unique bras à pratiquer tous les gestes médicaux, même les injections et les prises de sang. Elle va obtenir ces prochains mois son diplôme à l'école de médecine du Michigan.

Posté par laurenceberclaz à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2007

La France touchée par un scandale médical

Après la Suisse et l'Espagne, c'est au tour de la France de connaître un nouveau scandale médical. Ce n'est plus un seul homme qui est montré du doigt, mais tout le corps médical du service de cancérologie de la ville de Toulouse. Déjà entre 2004 et 2005, 24 patients de la ville d'Epinal atteints d'un cancer avaient été traité par radiothérapie. L'appareil à cette époque mal calibré avait surexposé les patients au rayonnement. La surdose de radioactivité avait provoqué la mort de quatre d'entre eux, et 19 avaient subi des séquelles.L'histoire se répète aujourd'hui à Toulouse ou 145 patients ont pour les mêmes reçu une surdose de radioactivité sur la partie cancéreuse du corps. Le CHU a pris la décision de cesser sur le champ tout traitement avec cet appareil défectueux. De même le CHU a déclaré que les patients n'en subiraient pas les conséquences. Toutefois, l'hôpital s'engage à informer et suivre spécifiquement ces malades afin de détecter d'éventuels complications

Posté par laurenceberclaz à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2007

La grippe aviaire refait la une des quotidiens Romands. Le peuple pensait enfin que toute alerte à la grippe était une histoire

La grippe aviaire refait la une des quotidiens Romands. Le peuple pensait enfin que toute alerte à la grippe était une histoire faisant partie du passé. Or l'OFSP (l'office fédéral de la santé publique) relance le débat. En effet, cette organisation a recommandé à chaque Suisse de se protéger contre un risque non négligeable de pandémie. Pour ce faire l'OFPS recommande à chaque individu de s'acheter 50 masques en papier pour lutter contre le H5N1. Suite à cette alerte l'interview de plusieurs pharmaciens a permis de soulever le doute, quand à cette mesure préventive de protection. En effet, les pharmaciens de Genève se montrent unanimes quand à l'efficacité de cette protection, et considèrent que cette dernière se révèlerait inneficace en cas de pandémie. Les raisons évoquées se réfèrent à la qualité des masques en papier, qui protègerait uniquement des poussières et bactéries. Leurs filtres étant de diamètre trop grand, ne permettrait pas une protection contre les virus. On peut ainsi se demander quel était le but de L'OFPS, si ce n'est un appel au gain. 

Posté par laurenceberclaz à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]